Mis à jour le 22 novembre

Les caméras qui coûtaient environ 2 000 $ atteignent de plus en plus la barre des 2 500 $, mais vous pouvez toujours obtenir des caméras vraiment impressionnantes à ce niveau si votre budget s’étend aussi loin. Ils vont des appareils photo haut de gamme Micro Four Thirds et APS-C à certains modèles plein format de milieu de gamme remarquablement performants. Voici les options actuelles de moins de 2 500 $, parmi lesquelles nous avons choisi celle que nous pensons être la meilleure.


Ce qu’on aime :

  • AF simple et puissant pour les photos
  • Prise de vue rapide à 40 ips avec AF continu
  • Excellente autonomie de la batterie

Ce que nous ne faisons pas :

  • AF moins fiable en mode vidéo
  • Les cartes SD limitent la durée des rafales
  • L’obturateur électronique peut déformer le sujet en mouvement rapide

Le Canon EOS R6 II est un appareil photo exceptionnel dans une catégorie très compétitive. Son capteur plein format permet d’offrir une excellente qualité d’image dans un large éventail de circonstances, tandis que son système de mise au point automatique facile à utiliser et très efficace et son ergonomie bien triée en font un plaisir à photographier.

Son autofocus vidéo n’est pas aussi fiable qu’en photo (nous vous orientons vers le Sony a7 IV si vous voulez l’autofocus hybride le plus fiable), mais c’est toujours une caméra vidéo très performante. Il y a un risque de distorsion de l’obturateur roulant et une réduction de la plage dynamique à ses vitesses de prise de vue les plus rapides, mais sa combinaison de qualité d’image, de capacités vidéo et de prise de vue à 40 images par seconde avec obturateur électronique fait du R6 II le plus capable de tous -rondeur de sa catégorie.

Richard Butler


Aussi disponible:

Voici les autres modèles que nous avons pris en compte lors de la sélection de notre recommandation :


Notre choix : Canon EOS R6 Mark II

Canon EOS R6 Mark II

Capteur CMOS AF double pixel 24MP | Prise de vue en rafale à 40 ips | Capture 4K/60 à partir de 6K

Ce qu’on aime :

  • AF simple et puissant pour les photos
  • Prise de vue rapide à 40 ips avec AF continu
  • Excellente autonomie de la batterie

Ce que nous ne faisons pas :

  • AF moins fiable en mode vidéo
  • Les cartes SD limitent la durée des rafales
  • L’obturateur électronique peut déformer le sujet en mouvement rapide

L’EOS R6 Mark II est l’appareil photo sans miroir plein format de deuxième génération de Canon, et est basé sur un capteur CMOS Dual Pixel stabilisé de 24 MP.

Le R6 II dispose d’une poignée substantielle et de commandes bien espacées qui s’associent à une interface à écran tactile simple et à un système de menus organisé de manière logique. Il tient confortablement dans la main même avec des objectifs plus grands.

L’EOS R6 Mark II est un excellent appareil photo et vidéo, la prise de vue en rafale rapide étant sa caractéristique principale.

Les performances de mise au point automatique sont toujours fiables, même lors de la capture d’images à 40 ips. Une grande variété de modes de détection de sujet et un mode de détection “Auto” étonnamment intelligent permettent à l’appareil photo de choisir les zones AF et les algorithmes appropriés pour de nombreux sujets fréquemment photographiés.

L’obturateur roulant est étonnamment bien contrôlé en mode obturateur électronique, bien que, comme la plupart de ses pairs, le R6 Mark II passe à la capture 12 bits, ce qui réduit la plage dynamique. Dans les modes moins rapides, la qualité d’image est excellente.

La vidéo est considérablement améliorée par rapport au R6 d’origine, avec un 4K suréchantillonné sur toute la largeur jusqu’à 60p et une gestion thermique grandement améliorée. Le ralenti 1080p/180 représente une augmentation de 50 %. L’autofocus vidéo a toujours tendance à passer en arrière-plan, ce qui oblige l’utilisateur à rediriger continuellement la caméra vers le sujet choisi pendant le tournage.

Mis à part le taux de rafale maximal, le Canon R6 Mark II peut ressembler à une mise à niveau mineure de son précurseur de l’appareil photo de l’année 2020, mais le nombre impressionnant de petites améliorations s’ajoute à l’un des appareils photo plein format les plus complets dans son prix. gamme.

Chris Nicolls / Jordan Drake


Scène d’essai en studio


Exemple de galerie :

Retour à l’index


Canon EOS 6D Mark II

Canon EOS 6D Mark II

Capteur CMOS plein format 26MP | Vidéo 1080/60p | GPS intégré

Ce qu’on aime :

  • Performances ISO élevées compétitives, bonne couleur JPEG
  • Dual Pixel AF fonctionne très bien en vue en direct et en vidéo
  • GPS intégré : une caractéristique rare

Ce que nous ne faisons pas :

  • Plage dynamique brute faible à faible sensibilité
  • Couverture limitée du viseur
  • Prise de vue en continu très lente en visée écran
  • Vidéo limitée à 1080p et douce

Fidèle à la tradition de son prédécesseur, le Canon EOS 6D Mark II de 26 Mpx est le reflex numérique plein format le plus petit, le plus léger et le plus abordable de Canon. Il s’adresse aux photographes passionnés et aux premiers acheteurs de plein format, et s’accompagne d’une multitude d’améliorations significatives.

Le 6D II est d’une légèreté impressionnante pour un reflex numérique plein format étanche aux intempéries, se manipulant de la même manière que le modèle APS-C EOS 80D de la société. Cela signifie de nombreuses commandes externes, un écran tactile articulé réactif et une prise en main confortable. Le contrôleur à huit voies mou à l’arrière de l’appareil photo est le seul véritable inconvénient, en ce sens qu’il peut être pénible de l’utiliser pour le mouvement du point AF. Le 6D II dispose d’un GPS et d’une connexion Wi-Fi intégrés, ajoutant Bluetooth pour rendre l’appairage encore plus rapide avec les appareils pris en charge.

Vous obtenez une excellente réponse des couleurs Canon et, à des valeurs ISO plus élevées, le 6D II rattrape facilement ses pairs

L’autofocus bénéficie d’un grand coup de pouce par rapport au 6D d’origine, avec un système de type tout-croisé à 45 points pour la prise de vue au viseur hérité de l’APS-C EOS 80D. Malheureusement, la propagation limitée des points AF peut être limitante dans certaines situations. Le 6D II hérite de la technologie Canon Dual Pixel pour Live View, cependant, et pour la prise de vue unique et vidéo, cela fonctionne très bien. Il a cependant du mal à suivre les rafales de sujets en mouvement.

La qualité d’image est bonne, mais à peu près tous les principaux concurrents offriront des images moins bruyantes à des valeurs ISO faibles. Le revers de la médaille est que vous obtenez un excellent rendu des couleurs Canon, et à des valeurs ISO plus élevées pour la prise de vue en basse lumière ou en action, le 6D II rattrape facilement ses pairs. La réduction du bruit et la netteté ne sont pas si bonnes avec les valeurs JPEG par défaut, mais le réglage fin de leurs paramètres dans l’appareil photo vous donnera des résultats sensiblement meilleurs.

Bien que la plupart de ses concurrents passent au 4K, le 6D II dépasse la capture vidéo 1080/60p. Bien qu’il comprenne une prise microphone, il n’y a pas de prise casque pour la surveillance audio, et bien que la stabilisation d’image numérique soit, eh bien, très stable, les images sont résolument douces. D’autre part, l’écran articulé du 6D II et l’excellent Dual Pixel AF permettent à quiconque de filmer des images avec une mise au point précise. La détection de visage de Canon pendant la prise de vue vidéo est également excellente.

Comme nous l’avons indiqué dans notre examen complet, le Canon EOS 6D II est un appareil photo de qualité capable de réaliser de superbes images. Malheureusement, malgré toutes les mises à jour que Canon lui a apportées, la concurrence n’est pas restée immobile et vous pouvez trouver plus d’appareils photo pour moins d’argent ailleurs. Mais pour ceux qui ont une sélection de verres Canon ou une forte préférence pour l’ergonomie Canon, le 6D Mark II vous récompensera avec un fonctionnement convivial et fiable, de superbes couleurs et des performances ISO élevées.

Jeff Keller


Scène d’essai en studio


Exemple de galerie :

Retour à l’index


Canon EOS R

Canon EOS R

Capteur CMOS plein format 30,3 mégapixels | AF double pixel | Capture vidéo UHD 4K

Ce qu’on aime :

  • Excellente qualité d’image fixe
  • Grand viseur électronique détaillé
  • Mise au point automatique précise

Ce que nous ne faisons pas :

  • L’ergonomie est un sac mélangé
  • La vidéo 4K a un recadrage substantiel
  • Vitesses de rafale inférieures à celles de la concurrence

L’EOS R est le premier appareil photo sans miroir plein format de Canon et le premier appareil photo construit autour de la toute nouvelle monture RF. Il est livré avec un capteur 30,3 MP, une mise au point automatique Dual Pixel et un enregistrement vidéo 4K jusqu’à 30p. Il comprend également le dernier processeur Digic 8 de Canon, qui permet à l’appareil photo d’utiliser le format de fichier C-Raw plus compact.

Bien qu’il soit sans miroir, l’EOS R est toujours un appareil photo de grande taille. La poignée est pleine grandeur et confortable, et utilise la vénérable batterie LP-E6N de Canon. Cependant, il ne gère pas beaucoup les appareils photo Canon précédents, alors préparez-vous à une courbe d’apprentissage lorsque vous le prenez pour la première fois. Mais même après des semaines d’utilisation, nous ne sommes toujours pas convaincus de l’utilité de la barre M.Fn ou du placement de certains boutons.

La manipulation est un sac mélangé, mais nous sommes impressionnés par la qualité d’image que l’EOS R est capable de

L’autofocus sur l’EOS R est généralement bon, avec l’autofocus Dual Pixel assurant une mise au point précise sans avoir besoin de micro-ajuster vos objectifs. Il fera la mise au point avec une grande précision en AF simple jusqu’à des niveaux de lumière très faibles, et suivra raisonnablement bien à travers le cadre en AF Servo (continu). En raison de vitesses de rafale plus lentes, nous ne pouvons pas recommander l’EOS R pour une action rapide, et les performances globales sont affectées par une touche de décalage dans l’interface, ce qui est inhabituel pour Canon. La durée de vie de la batterie est évaluée à 370 prises de vue par charge.

La résolution de 30 mégapixels de l’EOS R est plus que suffisante pour la plupart des utilisations, et il offre une excellente réponse des couleurs et une bonne plage dynamique, mais pas la meilleure de sa catégorie. Cela signifie que les utilisateurs qui tournent en Raw et en post-traitement peuvent trouver que les zones d’ombre plus sombres de leurs images peuvent être plus bruyantes qu’elles ne le seraient avec la concurrence. Les performances ISO élevées sont également très bonnes, mais il existe d’autres options qui fonctionneront mieux.

L’EOS R enregistre des vidéos UHD 4K, mais malheureusement, il est livré avec un recadrage substantiel qui limite la convivialité globale. Bien que nous ayons remarqué l’obturateur roulant, la capture de détails en 4K est acceptable, mais la vidéo Full HD est très douce. L’absence de stabilisation d’image dans le corps se combine avec une stabilisation numérique moins qu’impressionnante pour faire de l’EOS R un appareil photo difficile à filmer à main levée si vous n’avez pas accès à un objectif stabilisé.

L’EOS R est l’appareil photo plein format Canon le plus léger jamais conçu et il est capable de produire de superbes photos. Malheureusement, nous sommes déçus par la gestion générale, les options de personnalisation et la mise en œuvre vidéo. Si vous êtes un utilisateur Canon à la recherche d’un deuxième boîtier léger, l’EOS R fait l’affaire, mais c’est une vente difficile pour ceux qui viennent d’autres systèmes. D’autre part, l’EOS R est actuellement le seul moyen d’utiliser les objectifs du système RF de Canon, qui sont excellents.

Carey Rose


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Canon EOS R6

Canon EOS R6

Capteur plein format 20MP | AF double pixel | Stabilisation dans le corps

Ce qu’on aime :

  • Cadences de prise de vue rapides
  • Vidéo 4K jusqu’à 60p
  • Peut réduire le tremblement jusqu’à 8 arrêts

Ce que nous ne faisons pas :

  • La résolution de 20 MP peut être faible pour certaines applications
  • L’utilisation d’autres appareils photo réduit la limite d’enregistrement vidéo
  • Sujet aux volets roulants

L’EOS R6 est l’appareil photo plein format de milieu de gamme de Canon, construit autour d’un capteur 20MP à stabilisation d’image avec autofocus Dual Pixel. Lorsqu’il est combiné avec certains objectifs, le stabilisateur d’image intégré à l’appareil photo peut réduire le bougé jusqu’à 8 fois.

L’ergonomie est excellente avec trois cadrans bien positionnés, un joystick, un écran tactile et une prise en main confortable. L’utilisation du viseur pour prendre des photos et de l’écran LCD pour revoir les images offre une expérience très semblable à celle d’un reflex numérique. Il présente les menus et l’interface Canon familiers, mais, comme tous les appareils photo Canon, bénéficierait d’options de personnalisation plus flexibles et cohérentes pour tous les boutons et fonctionnalités.

Le Canon EOS R6 est supérieur à ses rivaux plein format de milieu de gamme, mais ses spécifications sont également plus impressionnantes

L’autofocus est très bon et s’étend sur la majeure partie du cadre. Il suit bien, surtout lorsqu’il détecte des humains ou des animaux, même à son plein taux de 20 ips. Il peut toujours filmer à 12 images par seconde avec un obturateur mécanique. Le réglage fin de l’AF peut devenir complexe, mais il l’exige rarement. La durée de vie de la batterie est raisonnable plutôt qu’impressionnante.

La qualité d’image est similaire à celle de l’EOS-1D X III, qui possède un capteur associé. Cela signifie des JPEG attrayants et détaillés et des fichiers Raw flexibles. 20MP n’est pas particulièrement haute résolution, mais l’écart avec ses pairs 24MP n’est pas significatif. Nos photos de test suggèrent que le moiré (avec des objectifs pointus) est plus apparent que tout adoucissement du filtre AA.

L’EOS R6 peut filmer en UHD 4K jusqu’à 60p à partir d’une zone légèrement recadrée de son capteur. La stabilisation est impressionnante, tout comme les images HDR hors caméra. Il y a un obturateur roulant notable dans les séquences 24 et 30p et sa limite thermique de 40 minutes peut se déclencher si vous prenez des photos et des vidéos.

Le Canon EOS R6 est supérieur à ses rivaux plein format de milieu de gamme, mais ses fonctionnalités sont également plus impressionnantes. Sa capacité vidéo n’est pas aussi stellaire que ses spécifications l’impliquent, mais les images fixes sont excellentes et c’est un superbe appareil photo avec lequel prendre des photos.

Richard Butler


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Fujifilm X-H2

Fujifilm X-H2

Capteur X-Trans APS-C BSI-CMOS 40MP | Vidéo 8K/30p | Stabilisation d’image dans le corps

Ce qu’on aime :

  • Images fixes et capture vidéo extrêmement détaillées
  • EVF haute résolution
  • Ensemble complet de fonctionnalités vidéo

Ce que nous ne faisons pas :

  • Autofocus sujet aux faux positifs
  • Les cadrans pourraient être plus personnalisables
  • Volet roulant important dans plusieurs modes

Le Fujifilm X-H2 est un appareil photo hybride haute résolution basé sur un capteur CMOS BSI de 40 MP.

Le X-H2 a un corps en alliage de magnésium relativement grand avec deux cadrans de commande et une poignée avant substantielle. Un écran de plaque supérieure et un écran arrière entièrement articulé se prêtent à la prise de vue sur trépied et au niveau de la taille. Son système de menus est vaste mais organisé de manière logique, avec de nombreuses possibilités de personnalisation. Le viseur est haute résolution, bien que la vue en direct agrandie soit très basse résolution pour la mise au point manuelle.

Le X-H2 peut détecter une variété de sujets, des animaux aux véhicules, et les performances de suivi sont assez bonnes avec ceux-ci. Le suivi des sujets non reconnus est moins fiable et la détection des yeux est sujette aux faux positifs. Il y a un tampon incroyablement profond lors de la prise de vue à 15 ips.

Le X-H2 produit des images très détaillées en modes JPEG et Raw. 40MP sur un capteur APS-C signifie un bruit relativement élevé au niveau des pixels, mais il est compétitif à n’importe quelle taille de sortie donnée jusqu’à des réglages ISO très élevés.

Le X-H2 produit des séquences 8K très détaillées avec une sortie 6,2K ou 4K qui en est dérivée. Il présente un volet roulant relativement élevé dans ces modes. Il existe également un mode 4K sous-échantillonné qui est meilleur à cet égard.

Nous n’avons pas encore entièrement testé le X-H2, mais son capteur semble offrir les niveaux de détail élevés promis par sa résolution de 40 MP. La lecture plus lente de tous ces pixels signifie un obturateur roulant et des performances AF inférieures à celles du X-H2S.

Richard Butler


Scène d’essai en studio


Exemple de galerie :

Retour à l’index


Fujifilm X-H2S

Fujifilm X-H2S

Capteur CMOS empilé APS-C 26MP | Vidéo 4K jusqu’à 60p (120p avec recadrage) | Prise de vue jusqu’à 40 ips avec AF complet

Ce qu’on aime :

  • Prise de vue rapide avec tampon profond et bon AF
  • Spécifications et qualité vidéo impressionnantes
  • Fonctionne bien pour les photos et les vidéos

Ce que nous ne faisons pas :

  • L’AF continu peut avoir du mal à 40 ips
  • Pas de mode de suivi AF en vidéo
  • AF nécessite un réglage fin

Le Fujifilm X-H2S est un appareil photo hybride haute vitesse basé sur un capteur CMOS empilé de 26 MP.

Le X-H2S utilise un corps en alliage de magnésium relativement grand avec deux cadrans de commande et une poignée avant substantielle.

Le capteur CMOS empilé offre une vidéo de qualité supérieure et une capture rapide d’images fixes

L’autofocus peut reconnaître une gamme de types de sujets et les suivre efficacement s’il est correctement configuré. Le X-H2S fonctionne mieux lorsque ses paramètres lui indiquent comment le sujet est susceptible de se déplacer dans la scène. À son meilleur, il peut offrir des taux de réussite très élevés, même à son maximum de 40 ips.

La qualité d’image est très bonne, avec un large éventail de modes de couleur attrayants “Film Simulation”. Les performances brutes sont également très solides pour la taille du capteur, avec une bonne quantité de plage dynamique disponible pour les ajustements et les modifications. Le capteur CMOS empilé signifie que l’obturateur roulant est très faible dans les modes d’obturateur électronique rapides.

Le X-H2S dispose d’un ensemble de fonctionnalités vidéo solides et produit des séquences d’excellente qualité. L’autofocus peut bien fonctionner, bien qu’il n’y ait pas d’option de suivi du sujet en mode vidéo. Une forte stabilisation d’image et un large éventail de formats de capture font du X-H2S un véritable concurrent vidéo. Le mode F-Log2 14 bits offre la meilleure plage dynamique que nous ayons vue chez Fujifilm.

Le X-H2S est l’appareil photo de la série X le plus cher de Fujifilm, mais aussi le plus puissant. Les appareils photo plein format à prix comparatif peuvent offrir une meilleure qualité d’image, mais rien d’autre n’offre cette combinaison d’images fixes et de vidéos à grande vitesse à un prix proche de celui-ci.

Richard Butler


Scène d’essai en studio


Exemple de galerie :

Retour à l’index


Leica TL2

Leica TL2

Capteur CMOS APS-C 24MP | Écran LCD tactile 3,7″ | Capture vidéo 4K

Ce qu’on aime :

  • Excellente qualité d’image
  • Grand écran tactile réactif
  • vidéo 4K

Ce que nous ne faisons pas :

  • Manipulation non conventionnelle
  • Le système AF n’est pas capable d’effectuer un suivi précis du sujet
  • Pas de viseur électronique intégré

Le Leica TL2 est un appareil photo sans miroir APS-C minimaliste. Malgré son nom, il s’agit de la troisième génération de la série et est maintenant construit autour d’un capteur CMOS 24MP.

L’interface à écran tactile du TL2 est résolument non conventionnelle, mais est intelligemment conçue pour qu’il soit facile d’apprendre à travailler avec. Au-delà de cette méconnaissance, il y a quelques bizarreries auxquelles vous devrez juste vous adapter, mais c’est généralement une navigation fluide après cela.

Le TL2 est l’appareil photo le moins traditionnel des fabricants d’appareils photo les plus traditionnels.

La mise au point automatique est améliorée par rapport aux modèles précédents, mais pas vraiment assez rapide pour faire la mise au point en continu sur des sujets en mouvement. L’AF peut également avoir du mal à mesure que le niveau de lumière baisse. L’appareil photo et son interface sont généralement très réactifs, sauf lorsque l’appareil photo écrit des fichiers à partir de rafales de 7 ips (20 ips avec obturateur électronique).

Nous n’avons pas encore été en mesure de tester la qualité d’image du TL2, mais nos impressions quasi finales sont d’une sortie Leica assez typique, avec de bons niveaux de détail à faible ISO mais des JPEG plutôt décevants et insaturés et une réduction du bruit plutôt primitive à des ISO plus élevés. Les fichiers Raw 12 bits résistent bien au traitement, mais finissent par réduire la plage dynamique de l’appareil photo, par rapport à ses pairs APS-C 24MP.

Le TL2 peut enregistrer des vidéos 4K UHD jusqu’à 30p. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de filmer avec lui, mais sa dépendance à l’AF à détection de contraste signifie que nous nous attendons à ce qu’il s’agisse d’une expérience de mise au point principalement manuelle.

Le TL2 est l’appareil photo le moins traditionnel des fabricants d’appareils photo les plus traditionnels. Mais, bien qu’il soit amélioré par rapport à ses prédécesseurs et qu’il puisse être très agréable à photographier, vous payez une prime significative pour un appareil photo (magnifiquement construit) qui est surpassé par ses pairs beaucoup moins chers à plusieurs égards clés.

Jeff Keller


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Nikon Z6II

Nikon Z6II

Capteur BSI-CMOS plein format 24MP | Stabilisation d’image dans le corps | Vidéo 4K/60p (avec recadrage)

Ce qu’on aime :

  • Excellente qualité d’image
  • Stabilisation d’image efficace
  • Corps solide et étanche

Ce que nous ne faisons pas :

  • Interface autofocus plus difficile à utiliser que la concurrence
  • Durée de vie de la batterie inférieure à la moyenne
  • Enregistreur externe requis pour la vidéo Log 10 bits

Le Nikon Z6 II est un appareil photo plein format 24MP capable de prendre des photos et de prendre des vidéos qui fonctionne bien dans les deux disciplines.

Le Z6 II perpétue une tradition d’ergonomie bien pensée, avec une bonne prise en main et des points de contrôle bien positionnés. Les menus sont relativement faciles à naviguer, pour un appareil photo aussi riche en fonctionnalités et il y a un degré raisonnable de personnalisation.

Le Nikon Z6 II donne un coup de pouce supplémentaire à un appareil photo déjà très performant.

L’autofocus du Z6 II est assez efficace, ses performances ne se situant qu’à une fraction du meilleur de ses rivaux sans miroir plein format. Cependant, l’interface n’est pas aussi raffinée qu’elle pourrait l’être, la détection de visage et le suivi AF agissant comme des modes sélectionnés séparément.

Le Z6 II produit d’excellentes images, à la fois en mode JPEG et Raw. La couleur JPEG est attrayante et la sensibilité ISO élevée semble bonne, bien que la réduction du bruit ne soit pas aussi sophistiquée que certains de ses pairs. Les fichiers bruts offrent un choix d’options de compression et offrent une grande flexibilité lors de l’édition.

La qualité vidéo et la mise au point automatique sont bonnes, mais vous aurez besoin d’un enregistreur externe pour accéder à ses modes Log 10 bits et HLG HDR plus flexibles. La manipulation est bonne, cependant, avec beaucoup de contrôle sur les paramètres qui font et ne se reportent pas de la prise de vue fixe.

Le Z6 II ajoute deux cartes, la possibilité d’ajouter une poignée de batterie complète et un certain nombre d’autres petits ajustements pour donner un coup de pouce supplémentaire à un appareil photo déjà très performant. C’est un appareil photo attrayant qui fonctionne bien pour les photos et les vidéos dans une variété de situations.

Richard Butler


Scène d’essai en studio


Exemple de galerie :

Retour à l’index


OM-D E-M1 III

Olympus OM-D E-M1 Mark III

Capteur quatre tiers 20MP | Détection de phase sur capteur | UHD et DCI 4K

Ce qu’on aime :

  • Très bonne qualité d’image
  • Excellente stabilisation d’image
  • Prise de vue continue rapide avec AF
  • Meilleure étanchéité aux intempéries de sa catégorie

Ce que nous ne faisons pas :

  • La qualité d’image n’est pas aussi bonne que celle des pairs avec des capteurs plus grands
  • AF continu pas le meilleur de sa catégorie
  • EVF est relativement basse résolution, manque de contraste

L’OM-D E-M1 Mark III est un appareil photo compact Micro Four Thirds destiné aux photographes de sport et d’action. En plus de sa prise de vue rapide, l’appareil photo dispose également d’une stabilisation d’image intégrée, qui peut fournir plus de sept arrêts de réduction de bougé. Le système ‘IBIS’ permet également des photos de 80MP lors de l’utilisation d’un trépied et d’un ordinateur de poche 50MP.

Le E-M1 III en forme de reflex numérique a une qualité de construction exceptionnelle et est étanche aux intempéries selon les normes IPX1. Ses nombreux boutons sont personnalisables, tout comme de nombreux éléments sur son écran LCD entièrement articulé. L’appareil photo dispose d’un grand viseur électronique avec une résolution juste moyenne. Il y a deux emplacements pour carte SD sur l’E-M1 III, mais un seul prend en charge les vitesses UHS-II. La durée de vie de la batterie est dans la moyenne.

L’E-M1 III offre un excellent équilibre entre capacité et taille/poids. Il est extrêmement bien construit, regorge de toutes sortes de fonctionnalités utiles et possède une vaste famille de verres.

L’E-M1 III dispose d’une détection de phase sur capteur qui peut être ajustée pour suivre une variété de sujets, même à 18 ips, avec une fiabilité décente. Il a également un tampon relativement profond. La détection des visages et des yeux fonctionne avec une fiabilité impressionnante. Cependant, le suivi AF traditionnel du sujet ne l’est pas.

L’E-M1 III produit de beaux fichiers JPEG et Raw, mais les caméras à capteur plus grand offrent une meilleure plage dynamique et une meilleure résolution. Cependant, pour les scènes statiques, le mode haute résolution de l’E-M1 III peut produire des fichiers Raw 80MP incroyablement nets.

L’E-M1 III capture à la fois DCI et UHD 4K. Nous avons rencontré des artefacts de mouvement lors de la capture de DCI 4K en raison d’un débit binaire inférieur à celui annoncé, mais le métrage impressionne toujours. Il existe également de nombreux outils de capture, ainsi que la prise en charge des séquences de journal 8 bits. Et la stabilisation d’image très efficace fait de l’E-M1 III un choix particulièrement judicieux pour la prise de vue à main levée.

Offrant un excellent équilibre entre capacité et taille/poids, l’E-M1 III est extrêmement bien construit, doté de toutes sortes de fonctionnalités intéressantes et dispose d’une vaste famille de verres pour le supporter. L’avantage de la taille se fait au prix d’une certaine qualité d’image de son capteur Four Thirds, mais dans les situations où la portabilité ou la « portée » de l’objectif sont plus importantes, l’E-M1 III est parmi les meilleurs appareils photo avec lesquels vous pouvez aller.

Jeff Keller


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons :

Retour à l’index


Système OM OM-1

Système OM OM-1

CMOS empilé avec AF de type X | Étanchéité environnementale IP53 | Jusqu’à 50 ips avec AF complet (120 sans)

Ce qu’on aime :

  • Prise de vue à grande vitesse avec AF complet
  • Excellente stabilisation d’image
  • Vidéo 4K détaillée

Ce que nous ne faisons pas :

  • Le suivi AF fonctionne mal avec des sujets non reconnus
  • 4K dans les modes de couleur standard beaucoup moins détaillés que Log/HLG
  • Détection de visage et reconnaissance de sujet mal intégrées

L’OM System OM-1 est un appareil photo sans miroir Micro Four Thirds de 20 MP qui peut prendre jusqu’à 50 images par seconde avec une mise au point automatique complète.

L’OM-1 dispose de nombreuses commandes directes et d’un bon niveau de personnalisation. Il a une prise en main confortable et un écran tactile entièrement articulé. Un nouveau système de menu est bien agencé et rapide à apprendre.

Un capteur CMOS empilé sophistiqué alimente les capacités haute vitesse et multi-prises de la caméra.

L’AF de l’OM-1 a été formé pour reconnaître une gamme d’animaux et de véhicules et les suit bien. Cependant, il est beaucoup moins bon pour le suivi général du sujet loin de ces modes. Impressionnant, l’OM-1 peut AF et filmer en RAW jusqu’à 50 ips (120 ips sans AF), et peut pré-mettre en mémoire tampon les images afin que vous puissiez capturer les moments avant d’appuyer à fond sur le déclencheur.

La qualité d’image est bonne, avec des JPEG dynamiques qui tirent beaucoup de détails du capteur 20MP de l’appareil photo. Les fichiers bruts sont aussi flexibles que vous pourriez l’espérer d’un capteur de type quatre tiers. Les modes multi-prises vous permettent de capturer des images de 50 ou 80 mégapixels ou de fournir des effets à longue exposition.

L’OM-1 peut enregistrer des séquences UHD 4K jusqu’à 60 ips, l’excellente stabilisation d’image de l’appareil photo facilitant la prise de vue à main levée. Les niveaux de détail sont beaucoup plus élevés dans les modes HLG et Log 10 bits que dans les modes de profil 8 bits/standard. L’AF vidéo a des forces (et des faiblesses) similaires au mode photos.

L’OM-1 offre une prise de vue rapide, une vidéo bien stabilisée et un suivi impressionnant des sujets qu’il a été entraîné à reconnaître. Son suivi d’autres sujets est décevant et nous aimerions voir la meilleure qualité vidéo disponible dans les profils de couleurs standard, mais dans l’ensemble, l’OM-1 offre beaucoup de puissance dans un boîtier compact.

Richard Butler


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Panasonic Lumix DC-GH6

Panasonic Lumix DC-GH6

Capteur BSI 25MP avec double gain de sortie | Stabilisation d’image dans le corps | Ventilateur intégré pour des durées d’enregistrement prolongées

Ce qu’on aime :

  • Large gamme de modes vidéo et de codecs
  • Le ventilateur permet des périodes d’enregistrement prolongées
  • Stabilisation efficace des photos et des vidéos

Ce que nous ne faisons pas :

  • La mise au point automatique flotte en vidéo, en particulier à 24p
  • Plage dynamique des images fixes derrière les pairs

Le GH6 est l’appareil photo Micro Four Thirds vidéo le plus haut de gamme de Panasonic, un appareil photo 25MP stabilisé et refroidi par ventilateur capable de prendre des photos en 4K/120 et en 5,8K/30 à porte ouverte.

Le GH6 utilise des commandes familières des caméras GH existantes, avec un large éventail de points de contrôle bien positionnés et personnalisables. La poignée avant est substantielle, aidant à accueillir le volume supplémentaire du ventilateur intégré.

Le GH6 dispose d’une large gamme d’outils vidéo, mais il semble sacrifier une qualité d’image maximale pour une utilisation à des ISO plus élevés.

La mise au point automatique dans les images fixes est généralement très efficace, utilisant la reconnaissance du sujet pour prendre en charge le suivi du sujet de l’appareil photo. En vidéo, il y a encore un certain degré de pulsation lorsque la caméra trouve et reconfirme la mise au point, la plus visible en modes 24 et 23,98p. Un limiteur de mise au point vous permet de vous assurer que la mise au point n’est jamais totalement perdue.

La qualité d’image est bonne, avec un niveau de détail décent et une couleur JPEG attrayante. Cependant, il semble y avoir moins de plage dynamique dans les fichiers ISO Raw à faible valeur que ses rivaux, les performances ne s’améliorant qu’à trois arrêts au-dessus de l’ISO de base, lorsque les deux modes de lecture du capteur sont tous deux utilisés.

Le GH6 offre une vidéo très détaillée avec un obturateur à faible roulement dans une grande variété de fréquences d’images, de débits binaires et de codecs. Il offre également l’une des gammes d’outils les plus complètes pour évaluer la couleur, l’exposition et la mise au point de tout hybride photo/vidéo, faisant de la vidéo sa caractéristique principale.

Nous avons été impressionnés par la facilité d’utilisation du GH6, en particulier pour la capture vidéo de haute qualité. Il offre ses meilleures performances une fois son mode DR Boost activé, et les inquiétudes concernant son autofocus demeurent. C’est toujours l’un des hybrides photo/vidéo les plus puissants du marché.

Jordan Drake


Scène d’essai en studio


Exemple de galerie :

Retour à l’index


Panasonic Lumix DC-S1

Panasonic Lumix DC-S1

Capteur CMOS plein format 24MP | Stabilisation d’image dans le corps | Vidéo UHD 4K/30p

Ce qu’on aime :

  • Excellente qualité de construction
  • Capture 4K/30p en utilisant toute la largeur du capteur
  • Mode « haute résolution » 96 MP

Ce que nous ne faisons pas :

  • Grand pour un appareil photo sans miroir
  • L’oscillation de la mise au point automatique dans AF-C peut être gênante
  • PDSF élevé par rapport à la concurrence

Le Panasonic S1 est un appareil photo sans miroir plein format de milieu de gamme avec un capteur 24MP stabilisé et deux emplacements pour cartes. En plus des images fixes, il possède de solides spécifications vidéo 4K. Une mise à niveau payante facultative ajoute la capture « V-Log ».

Le S1 offre des commandes directes étendues bien placées. C’est un peu grand pour un appareil photo sans miroir, mais toujours assez confortable à tenir. Le corps est étanche aux intempéries et son écran LCD à double charnière est très bien construit. L’EVF est de très haute résolution mais le niveau de détail diminue à mesure que la caméra fait la mise au point.

Le S1 est l’un des seuls appareils photo sans miroir plein format sur le marché qui gère et donne l’impression qu’il a été construit selon des normes vraiment professionnelles.

Le système AF Depth-from-Defocus du S1 est à la fois rapide et précis lors de la prise de vue AF unique. Cependant, il est moins fiable que la concurrence en AF continu. Et la mise au point “vacillante” dans l’AF-C peut s’avérer gênante, en particulier lors de la prise de vue via le viseur. La rafale maximale en AF-C est un peu modeste de 6 ips, bien qu’il y ait beaucoup d’espace tampon. La durée de vie de la batterie est un peu inférieure à la moyenne.

S1 offre une qualité d’image exceptionnelle. Les JPEG offrent des couleurs agréables, une netteté judicieuse et une réduction intelligente du bruit. Les fichiers bruts présentent une excellente capture des détails et une grande flexibilité. Et si 24MP ne suffisent pas, le S1 offre un mode multi-prises haute résolution de 96MP avec une option de correction de mouvement.

Le S1 peut filmer des vidéos 4K/30p suréchantillonnées en utilisant son capteur complet, y compris la capture HLG 10 bits. Il existe également des modes 4K/60p et 1080/180p à partir d’un recadrage APS-C. La détection de visage pendant la capture vidéo fonctionne bien, et la mise au point manuelle de l’appareil photo peut également être adaptée pour la rendre plus prévisible pour le travail vidéo. Une mise à niveau payante vous permet d’obtenir une capture V-Log 10 bits plus détaillée.

Le Panasonic S1 offre une combinaison impressionnante de capture photo et vidéo dans un boîtier extrêmement robuste avec des commandes étendues. Notre seule véritable préoccupation concerne le comportement de l’AF-C : l’oscillation de la mise au point peut être distrayante, étant donné la nature haute résolution de l’EVF, ce qui peut avoir un impact sur les tireurs sportifs, d’action et de la faune. Mais si vous pouvez dépasser cela, c’est un appareil photo extrêmement performant.

Et Bracaglia


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Panasonic Lumix DC-S5

Panasonic Lumix DC-S5

Capteur CMOS plein format 24MP | Stabilisation d’image dans le corps | Vidéo 4K/60p (APS-C)

Ce qu’on aime :

  • Excellente qualité d’image
  • Stabilisation d’image dans le corps
  • Capture vidéo 10 bits 4:2:2 4K
  • Outils vidéo complets

Ce que nous ne faisons pas :

  • La mise au point automatique DFD peut “vaciller” lors de la prise de vue vidéo
  • La résolution EVF est en retard
  • Prise de vue en rafale lente

Le Panasonic S5 est un appareil photo plein format sans miroir à monture L très performant pour la photographie et la vidéo. Il comprend un mode photo haute résolution de 96MP et des outils vidéo utiles comme les formes d’onde et le gamma Panasonic V-Log.

Les commandes du S5 sont bien placées, avec un accès facile au menu rapide et de nombreuses options de personnalisation. Un écran LCD entièrement articulé conviendra aux vidéastes, mais présente également des avantages pour les photographes. L’EVF de 2,36 millions de points semble un peu daté, mais a un taux de rafraîchissement allant jusqu’à 120 ips.

Le Panasonic S5 est un appareil photo sans miroir plein format très performant à la fois pour la photographie et la vidéo.

Le système AF de profondeur de défocalisation mis à jour du S5 est rapide et précis lors de la prise de vue AF unique, et surtout fiable pour AF continu. Cependant, les vidéastes peuvent détecter une certaine « oscillation » de la mise au point lors de la prise de vue en C-AF. La batterie a une cote de prise de vue très respectable de 460 lors de l’utilisation de l’EVF.

D’après nos échantillons initiaux, le S5 offre une qualité d’image exceptionnelle. Les JPEG offrent des couleurs agréables, une netteté judicieuse et une réduction intelligente du bruit. Les fichiers bruts présentent une excellente capture des détails et une grande flexibilité. Un mode haute résolution multi-prises de 96MP mis à jour offre une correction de mouvement en utilisant les données d’une seule prise de vue, si nécessaire.

Le S5 peut capturer une vidéo 4K/30p suréchantillonnée à partir de toute la largeur de son capteur, ou 4K/60p à partir d’une région APS-C/Super35, le tout en couleur 4:2:2 10 bits, bien qu’il y ait une limite d’enregistrement de 30 minutes lorsque en utilisant les paramètres de qualité les plus élevés. Une mise à jour du micrologiciel promise ajoutera des fonctionnalités telles que l’angle d’obturation, le vecteurscope et la sortie brute 5,9K à un enregistreur externe.

Le Panasonic S5 a beaucoup à offrir aux tireurs fixes et vidéo dans un boîtier relativement compact. Nous n’avons pas entièrement examiné l’appareil photo, mais notre expérience jusqu’à présent suggère que l’AF continu en vidéo n’est pas aussi raffiné ou fiable que les systèmes de détection de phase de ses pairs. Au-delà de cela, il semble être un modèle très performant avec un ensemble de fonctionnalités incroyablement profond.

Dale Baskin


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Pentax K-1 Mark II

Pentax K-1 Mark II

Capteur CMOS plein format 36MP | Stabilisation d’image dans le corps | LCD à inclinaison croisée

Ce qu’on aime :

  • Excellente résolution et plage dynamique près de la base ISO
  • Tripod Pixel Shift améliore les détails, le bruit et la résolution
  • Les lumières LED aident à trouver les commandes dans l’obscurité
  • Excellente qualité de construction

Ce que nous ne faisons pas :

  • Nouveau pré-processeur “cuit” la réduction du bruit dans les fichiers Raw
  • Réduction agressive du bruit JPEG
  • Couverture limitée des collimateurs AF
  • Suivi AF peu fiable
  • Disponibilité limitée des lentilles

Le Pentax K-1 Mark II est un appareil photo plein format parfaitement étanche avec un capteur stabilisé de 36 mégapixels et de nombreuses fonctionnalités innovantes, telles que l’éclairage LED extérieur et des modes de prise de vue intelligents à décalage de capteur que l’on ne trouve pas sur d’autres reflex numériques plein format. .

L’ergonomie bien pensée rend le K-1 II très confortable à photographier, qu’il soit monté sur un trépied ou à la main. Résistant aux intempéries et évalué jusqu’à des températures de -10C/+14F, il n’a aucun problème à résister aux éléments. L’écran LCD de 3,2 pouces à inclinaison croisée facilite la prise de vue sous la taille ou à des angles impairs et l’éclairage extérieur est super utile : les LED se trouvent directement derrière l’écran LCD, directement au-dessus de la monture d’objectif, dans la fente pour carte mémoire et dans le compartiment à piles.

Le K-1 II est une bonne option pour les tireurs de sujets statiques qui souhaitent un capteur haute résolution enveloppé dans un boîtier extrêmement robuste

Les 33 points de mise au point automatique de l’appareil photo sont concentrés vers le centre du cadre et semblent limités par les normes modernes. De même, le suivi AF est en retard sur la concurrence en termes de fiabilité. Le K-1 II peut faire la mise au point dans des conditions de très faible luminosité, jusqu’à -3EV, mais les points AF s’allument à peine, ce qui rend difficile de savoir sur quoi vous vous concentrez. Il est conçu pour filmer en continu à 4,4 ips, ce qui est faible pour la classe. La durée de vie de la batterie est évaluée à 670 prises de vue par charge, ce qui, bien que meilleur que les modèles sans miroir, est inférieur à la plupart des reflex numériques.

Le capteur 36MP du K-1 II offre une excellente capture des détails à l’ISO de base, à égalité avec les autres cadrages complets, même ceux dotés de capteurs à plus haute résolution. Mais à mesure que l’ISO augmente, la réduction du bruit intégrée se traduit par une capture de détails bruts de moins en moins importante – cette réduction du bruit ne peut pas être désactivée. Les JPEG ont de belles couleurs mais souffrent également d’une réduction de bruit agressive à des ISO élevés. Cependant, le mode de décalage de pixels traditionnel monté sur trépied de l’appareil photo est un véritable plaisir pour la foule. Son utilisation supprime le besoin de dématriçage, réduisant le moiré et le bruit, tout en augmentant les détails et la plage dynamique. Cependant, les éléments de scène en mouvement peuvent provoquer des artefacts dans ce mode.

La vidéo n’est pas le point fort du K-1 II. Il peut enregistrer des vidéos Full HD 1080/30p, mais la qualité est assez douce et les outils de support sont limités et aucune sortie HDMI propre. Cependant, il possède des prises micro et casque intégrées.

Dans l’ensemble, le K-1 II est une bonne option pour les tireurs de sujets statiques qui souhaitent un capteur haute résolution enveloppé dans un boîtier extrêmement robuste, bien que son prédécesseur offre exactement cela, sans la réduction de bruit intégrée dans Raw. Pour ceux qui souhaitent pointer leur appareil photo sur des sujets en mouvement ou qui souhaitent capturer une vidéo décente, de nombreux autres appareils photo vous serviraient mieux.

Jeff Keller


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Pentax K-3 Mark III

Pentax K-3 Mark III

Capteur APS-C 25,7 MP | Stabilisation dans le corps à 5 axes | Grand viseur optique

Ce qu’on aime :

  • Capteur BSI-CMOS mis à jour
  • Tout nouveau système de mise au point automatique
  • Qualité de construction robuste
  • Stabilisation efficace
  • Grande autonomie de la batterie

Ce que nous ne faisons pas :

  • Zone de couverture de mise au point automatique limitée
  • Les performances AF de suivi du sujet sont à la traîne des pairs sans miroir
  • Performances de tampon relativement médiocres
  • Interface utilisateur nettement volumineuse et complexe

Le Pentax K-3 III est un reflex numérique APS-C parfaitement poli construit autour de la monture Pentax K.

Le K-3 III adapte un bon nombre de commandes sur l’un des boîtiers d’appareil photo les plus confortables du marché et est extrêmement personnalisable. Cela crée un système de menus assez complexe et un peu une courbe d’apprentissage. L’écran arrière est fixe mais est tactile et le viseur optique est parmi les plus grands que nous ayons vus sur un reflex numérique APS-C.

Le Pentax K-3 Mark III s’annonce comme l’un des reflex numériques les plus complets que nous ayons jamais vus

Bien que nous n’ayons pas encore entièrement testé la mise au point automatique du K-3 III, Ricoh promet un suivi AF amélioré, avec une reconnaissance du sujet entraînée par l’apprentissage automatique. Ceci, combiné à un système AF à 101 points, devrait offrir une avancée significative par rapport aux appareils photo Pentax existants.

Nous n’avons pas encore entièrement testé le K-3 Mark III, mais les premiers signes indiquent qu’il fonctionne très bien. Il semble qu’une partie des performances soit facilitée par la réduction du bruit non facultative appliquée aux données brutes, mais nous devrons vérifier son impact sur la rétention des détails.

Le K-3 III peut enregistrer des vidéos 4K à partir d’une zone recadrée de son capteur ou 1080p sur toute sa largeur. Il offre une gamme raisonnable d’outils pour vous aider à prendre des photos, et son stabilisateur d’image intégré au corps aidera à lisser les séquences à main levée.

Le Pentax K-3 Mark III s’annonce comme l’un des reflex numériques les plus complets que nous ayons jamais vus. Avec des vitesses de rafale rapides, une stabilisation dans le corps, une vidéo 4K et une ergonomie fantastique, il semble être une option convaincante pour ceux qui préfèrent un viseur optique.

Carey Rose


Scène d’essai en studio


Exemple de galerie :

Retour à l’index


Sony a7 IV

Sony a7 IV

Capteur CMOS BSI 33MP | AF avec reconnaissance du sujet | Vidéo 4K 10 bits jusqu’à 60p

Ce qu’on aime :

  • Capteur haute résolution
  • Mise au point automatique impressionnante
  • Options vidéo et photos 10 bits

Ce que nous ne faisons pas :

  • L’écran arrière est plutôt basse résolution
  • L’une des options les plus chères de sa catégorie
  • La stabilisation d’image (en particulier en vidéo) n’est pas la meilleure

L’a7 IV est un appareil photo sans miroir plein format 33MP de niveau passionné avec de puissantes fonctionnalités vidéo et photos.

L’a7 IV dispose de quatre molettes de commande personnalisables et d’une série de gros boutons bien placés. Il a une poignée relativement large qui est plus confortable que celle de ses prédécesseurs et un écran arrière rabattable. Un système de menus retravaillé est plus rapide à naviguer et nécessite moins de mémorisation.

Un appareil photo puissant qui répondra à presque tout ce que vous demandez, avec un système de mise au point automatique qui fait exactement ce que vous voulez.

AF est sans doute le costume le plus fort de l’a7 IV. Il peut être très facile à utiliser et a été formé pour suivre très efficacement les humains, les animaux et les oiseaux. Le même système est également utilisé en vidéo, ce qui en fait l’une des caméras les plus fiables pour filmer des séquences. La durée de vie de la batterie est très impressionnante.

La qualité d’image de l’a7 IV est très bonne, avec beaucoup de détails qui s’associent à une plage dynamique étendue sous un bon éclairage et à un bruit bien contrôlé dans des conditions de faible luminosité. Les images JPEG sont attrayantes et il existe une option HEIF 10 bits si vous souhaitez capturer des images pour la lecture HDR.

La qualité vidéo est bonne, avec des séquences 4K très détaillées (jusqu’à 30p) provenant de toute la largeur du capteur. L’obturateur roulant est perceptible mais les niveaux de bruit résistent bien en basse lumière. Une option 4K 50 ou 60p impose un recadrage 1,5x. Il y a un bon contrôle sur les paramètres qui sont transférés entre les images fixes et la vidéo, ce qui facilite les allers-retours.

L’a7 IV est l’une des caméras fixes/vidéo les plus performantes que nous ayons jamais testées, soutenue par l’un des systèmes de mise au point automatique les plus puissants et les plus accessibles. C’est l’un des appareils photo sans miroir plein format de milieu de gamme les plus chers, mais aussi l’un des plus aboutis.

Richard Butler


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Sony a7 III

Sony a7 III

Capteur BSI-CMOS plein format 24MP | Système AF hybride | Stabilisation d’image dans le corps

Ce qu’on aime :

  • Qualité d’image et de vidéo au top
  • Performances AF impressionnantes
  • Superbe autonomie de la batterie

Ce que nous ne faisons pas :

  • La mise en œuvre de l’écran tactile fait défaut
  • Menus relativement complexes
  • Résolution du viseur un peu faible

Le Sony a7 III est l’un des appareils photo plein format les plus petits et les moins chers du marché. Il offre un mélange judicieux de résolution, de vitesse et de fonctionnalités pour les photographes et vidéastes passionnés intéressés par la capture de sujets de toutes sortes.

La prise en main de l’a7 III est excellente avec des objectifs plus petits, mais les objectifs plus grands peuvent sembler déséquilibrés. Les menus et les options de personnalisation restent compliqués, mais sont étendus et utiles après la courbe d’apprentissage initiale. L’écran tactile continue d’être décevant et la résolution du viseur semble un peu faible ces jours-ci, mais la batterie plus grande est une énorme amélioration.

La capacité de l’a7 III en fait une excellente option pour à peu près tout ce que vous voudriez photographier

Le système de mise au point automatique de l’a7 III est issu du modèle a9 pro-sports de Sony, avec 693 points AF sur capteur qui couvrent la majeure partie du cadre. Le suivi des sujets à travers le cadre est plus fiable que le modèle a7R III de Sony, et Eye AF – où l’appareil photo suit avec ténacité l’œil le plus proche d’un sujet humain – est également amélioré. Avec d’excellentes performances de mise au point automatique à 10 images par seconde, l’a7 III est une machine de tir sportif digne.

La qualité d’image est fantastique sur l’a7 III. C’est l’un des meilleurs appareils photo à faible luminosité sur le marché aujourd’hui, et les prises de vue à la lumière du jour sont superbes avec la large plage dynamique du nouveau capteur. Le moteur JPEG de Sony a été mis à jour avec des couleurs plus agréables et reste la norme de l’industrie pour la réduction du bruit et la netteté.

D’après nos tests, l’a7 III est actuellement le meilleur appareil photo à objectif interchangeable Sony pour la vidéo. Il offre une vidéo 4K incroyablement détaillée et utilise le capteur complet lors de la prise de vue à 24p (il y a un recadrage de 1,2x pour 30p, mais les détails sont toujours excellents). Vous obtenez des tonnes d’aides à la capture, y compris des indicateurs de pic de mise au point et d’exposition zébrée, et vous obtenez également des profils de journal pour la flexibilité de la post-production. L’obturateur roulant est bien contrôlé et la capture Full HD au ralenti est un bonus supplémentaire.

Nous avons déclaré dans notre examen complet que le Sony a7 III établit une nouvelle référence pour ce que nous attendons d’un appareil photo plein format à ce prix. À moins que vous n’ayez besoin de plus de mégapixels pour les gros tirages ou même de vitesses de rafale plus rapides pour les sports vraiment exigeants, la capacité de l’a7 III en fait une excellente option pour à peu près tout ce que vous voudriez photographier.

Jeff Keller


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Sony a7C

Sony a7C

Capteur plein format BSI-CMOS 24MP | Stabilisation d’image dans le corps | Vidéo 4K suréchantillonnée

Ce qu’on aime :

  • Grande qualité d’image
  • Stabilisation d’image 5 axes dans un boîtier compact
  • Excellente autonomie de la batterie
  • Système AF impressionnant et facile à utiliser

Ce que nous ne faisons pas :

  • Petit viseur électronique
  • Les trois cadrans doivent être contrôlés avec le pouce
  • Menus complexes

Le Sony a7C est un appareil photo sans miroir plein format relativement compact construit autour d’un capteur 24MP à stabilisation d’image.

L’a7C offre beaucoup de contrôle direct, mais tous ses principaux cadrans de commande doivent être contrôlés avec votre pouce, plutôt qu’avec le pouce et l’index. Un petit viseur est le principal coût de la petite taille du boîtier de l’appareil photo. Les menus de l’appareil photo sont également quelque peu complexes.

L’a7C est un appareil photo impressionnant partout, en particulier pour les voyages.

L’AF est très bon, avec la reconnaissance de sujet formée par l’IA qui effectue un travail fiable de suivi de tout sujet sur lequel vous le pointez, en particulier pour les sujets humains ou animaux. Les performances sont généralement assez rapides, mais les menus principal et Fn sont inaccessibles lorsque l’appareil photo écrit sur une carte, ce qui peut ralentir un peu les choses. L’achat de la carte la plus rapide que vous pouvez vous permettre réduira les temps d’écriture.

La qualité d’image est très bonne. Les JPEG attrayants font du bon travail en termes de couleur, de netteté et de réduction du bruit. Les fichiers Raw ont beaucoup de plage dynamique, mais vous devrez prendre de très grandes images Raw non compressées si vous vous attendez à vraiment pousser les fichiers.

La vidéo 4K est très détaillée mais nécessite un léger recadrage pour filmer des séquences 30p (24p est plein cadre). Une bonne sélection d’outils est fournie, y compris des prises micro et casque et l’autofocus est très bon. Les paramètres d’exposition sont reportés des images fixes à la prise de vue vidéo et inversement, ce qui peut ralentir les mouvements entre les deux.

L’a7C est un appareil photo très performant dans un boîtier raisonnablement petit. Vous payez un prix pour cette réduction des effectifs : notamment le petit viseur basse résolution, mais cela en fait un appareil photo impressionnant partout, en particulier pour les voyages.

Richard Butler


Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Sony a7R III A

Sony a7R III

Capteur CMOS 42MP

Ce qu’on aime :

  • Bonne résolution de capture et plage dynamique
  • Excellente autonomie de la batterie

Ce que nous ne faisons pas :

  • Menus désorganisés, écran tactile sous-utilisé
  • La capture vidéo n’est que de 8 bits

Le Sony a7R IIIA est un appareil photo sans miroir plein format de 42,4 mégapixels capable de prendre des photos à 10 images par seconde, la variante « A » bénéficiant d’un écran LCD arrière à plus haute résolution.

Le corps gagne un joystick AF et un écran tactile (plutôt sous-utilisé). Une prise plus grande et un haut degré de personnalisation signifient qu’il est plus confortable à tenir et plus facile à configurer comme vous le souhaitez que les modèles plus anciens. L’a7R III possède deux emplacements pour carte SD, bien que les temps d’écriture puissent être longs sur l’emplacement UHS-I plus lent.

L’a7R III ‘A’ gagne un écran arrière de plus haute résolution mais est par ailleurs identique au modèle existant

La mise au point automatique est améliorée par rapport à son prédécesseur, avec Eye AF en particulier assurant à peu près une mise au point parfaite pour les portraits haute résolution. Bien que les algorithmes proviennent de l’a9, ne vous attendez pas à des niveaux de suivi de sujet pro-sportifs. La précision avec laquelle l’appareil photo peut réaliser une mise au point parfaite est impressionnante, et la batterie plus puissante permet aux moteurs de mise au point des objectifs d’être entraînés plus rapidement.

La qualité d’image est superbe, avec une plage dynamique améliorée et des niveaux de capture de détails très élevés. L’appareil photo propose des fichiers Raw compressés avec perte ou très volumineux non compressés. Ces derniers sont nécessaires pour tirer le meilleur parti du capteur de l’a7R III. Les niveaux de détails JPEG sont très bons même en basse lumière et le rendu des couleurs a été amélioré.

En plus d’excellentes images fixes, l’a7R IIIA est capable de produire des séquences 4K suréchantillonnées très détaillées. Il existe des options Log et HLG pour filmer directement pour les téléviseurs HDR, mais ils sont tous 8 bits, ce qui limite leurs capacités. La mise au point automatique est raisonnable et n’est pas trop sujette à un recentrage inattendu, mais le suivi n’est pas aussi bon que dans les Sony plus récents.

Dans l’ensemble, l’a7R IIIA est un appareil photo très impressionnant qui offre une large gamme d’outils pour capturer des photos et des vidéos de haute qualité et haute résolution, même avec des sujets en mouvement. Les changements de manipulation et la batterie plus grande en font un appareil photo beaucoup plus flexible que le Mark II, une fois que vous l’avez configuré en fonction de votre style de prise de vue.

Richard Butler

Scène d’essai en studio


Galerie d’échantillons:

Retour à l’index


Pourquoi devriez-vous nous faire confiance ?

Nos guides d’achat sont basés sur une utilisation et des tests approfondis des caméras incluses. Nous ne recommandons les appareils photo qu’une fois que nous savons comment ils se comparent à leurs pairs dans diverses situations de prise de vue. Toutes les sélections sont faites uniquement par nos équipes éditoriales et vidéo et sont les modèles que nous achèterions ou recommanderions à nos amis et à notre famille. Nous ne tirons aucun avantage financier à recommander une caméra plutôt qu’une autre, que ce soit en tant qu’individu ou en tant qu’entreprise.