Premier examen du Leica SL3

Photos du produit : Richard Butler

Le Leica SL3 est un appareil photo sans miroir de forme reflex numérique de 60 MP construit autour de la monture L de Leica. Il apporte de nombreuses technologies des modèles Leica M11 mais dispose également d'une interface radicalement repensée.

Spécifications clés

  • Capteur CMOS BSI 60MP
  • Stabilisation d'image intégrée au corps sur 5 axes évaluée à 5,0EV
  • ISO 50-100 000 (base ISO 100)
  • Mise au point automatique hybride à détection de phase et de contraste
  • AF de détection des yeux/visage/corps et des animaux
  • Vidéo DCI 8K en H.265, 1080p en ProRes, le tout sans limite de temps
  • EVF OLED de 5,76 millions de points avec rafraîchissement jusqu'à 120 ips
  • Écran tactile arrière inclinable de 2,33 millions de points
  • Prise de vue à 4 ips 14 bits avec AF, 5 ips en mode 12 bits, jusqu'à 15 ips, 12 bits avec mise au point et exposition verrouillées sur la première image.

Le Leica SL3 est disponible immédiatement au prix conseillé de 6 995 $. Il s'agit d'une augmentation de 1 000 $ par rapport au prix du SL2 de 2019, bien que l'inflation signifie que ce prix est inférieur en termes réels.



Quoi de neuf

Le Leica SL3 est le quatrième de la gamme d'appareils photo plein format à monture L de la société, après le SL 24MP de 2017, le SL2 de 47MP de 2019 et l'hybride vidéo/photo SL2-S de 2020. Le SL3 adopte un capteur CMOS BSI de 60MP. , ce qui en fait à la fois l'appareil photo SL avec la plus haute résolution à ce jour et aussi celui le plus susceptible de bien fonctionner avec les objectifs télémétriques de la série M de Leica (les capteurs BSI reçoivent mieux la lumière des objectifs montés à proximité, car leur région photosensible est plus proche de la surface).

Comme avec les caméras M11, le SL3 peut produire des fichiers Raw ou JPEG dans votre choix de résolution 60MP, 36MP ou 18MP, avec la possibilité de différentes résolutions pour chaque type de fichier.

La plage ISO disponible du capteur s'étend de 50 à 100 000, mais la société affirme que les niveaux de gain natifs de ce capteur à double gain sont les ISO 100 et 320 (200 et 640 en L-Log, 400 et 1 250 en HLG).

Le SL3 accepte le slot CFexpress Type B en plus de la SD UHS-II.

Le capteur est doté d'éléments de détection de phase intégrés au capteur, permettant une mise au point en profondeur. Cela se combine avec un système de reconnaissance de sujet qui, selon nous, provient du partenariat technologique L² avec Panasonic. Il peut être configuré pour reconnaître les corps, les visages et les yeux humains, et suivra et se concentrera sur les plus petits d'entre eux disponibles. Il dispose également d'une détection d'animaux, notamment d'oiseaux.

L'appareil photo utilise les mêmes processeurs « Maestro IV » que le modèle Q3 de Leica, avec une mémoire tampon de 8 Go soit le double de celle du SL2. Malgré cette puissance de traitement et cette mémoire tampon, la cadence de prise de vue en continu du SL3 est très faible par rapport aux normes modernes, atteignant seulement 4 images par seconde si vous souhaitez une mise au point automatique et une lecture complète de 14 bits du capteur. Cela augmente à 5 images par seconde si vous passez en mode 12 bits, puis triple si vous n'avez pas besoin de mises à jour de mise au point ou d'exposition entre les prises de vue. C’est particulièrement étrange étant donné que la caméra a suffisamment de puissance pour fournir une vidéo 8K.

Vidéo 8K

Le SL3 comprend un port HDMI pleine taille, ainsi que des prises casque et micro

Le SL3 peut capturer des vidéos 8K (au format 1,89:1 ou 16:9) jusqu'à 30p en 10 bits. Celui-ci utilise le codec H.265 et peut enregistrer en 4:2:0 sur le slot CFexpress jusqu'à ce que vous manquiez d'espace sur la carte ou de batterie. Il produira également du 4K en 4:2:2 10 bits via la prise HDMI si vous filmez Log ou HLG, ou si vous enregistrez sur une carte en même temps. La sortie HDMI est 8 bits 4:2:0 UHD 8K si vous n'êtes pas dans l'un de ces modes et que vous n'enregistrez pas sur une carte.

Le 4K (UHD ou DCI) est extrait de la capture 8K lors d'une prise de vue jusqu'à 30p. Il semble sauter la ligne pour fournir jusqu'à 4K/60p à partir de la même région du capteur.

Fréquences d'images Recadrer Peu profond Chroma Codec Débit
(Mbit/s)
Volet roulant
Mode C8K
Interne
(DCI 8K)
30, 25, 24, 23.97 1.17 10 bits 4:2:0 H.265 300 31,5 ms
HDMI*
(DCI 4K)
4:2:2
Mode 8K
Interne (UHD 8K) 30, 25, 24, 23.97 1.24 10 bits 4:2:0 H.265 300 31,5 ms
HDMI*
(UHD 4K)
4:2:2
Mode C4K
DCI 4K 60, 50, 48, 47,95** 1.17 10 bits 4:2:2 H.265 600 15,6 ms
30, 25, 24, 23.97 400 31,5 ms
Mode 4K
UHD 4K 60, 50, 48, 47,95 1.24 10 bits 4:2:2 H.265 600 15,6 ms
30, 25, 24, 23.97 400 31,5 ms

*C8K ou UHD 8K est émis via HDMI en 8 bits 4:2:0 si vous n'enregistrez pas en interne et pas en modes L-Log ou HLG.
**La caméra sort 4K/24 ou 23,98 via HDMI en modes 4K 48p ou 47,95p

La caméra propose cinq emplacements prédéfinis dans lesquels vous pouvez définir la résolution, la fréquence d'images, le codec, la compression, avec le choix de l'encodage gamma, de la capture Log ou HLG. Cela vous permet de passer d'un mode prédéfini à l'autre, plutôt que de risquer de modifier un paramètre et d'oublier d'en modifier un autre (ou d'oublier de modifier un paramètre contingent). doslorsque vous revenez à votre mode de prise de vue principal).

Le SL3 a également la capacité de synchroniser le timecode via une prise de synchronisation flash située sur le côté de la bosse du viseur.


Corps et commandes

La troisième molette de commande à droite de cette image distingue le SL3 de ses prédécesseurs

Le corps du SL3 ressemble beaucoup aux modèles SL précédents mais est visiblement un peu plus petit. Et, même si l’apparence générale est conforme aux modèles précédents, les changements sont plus nombreux à mesure que vous regardez la caméra de plus près.

Le plus gros changement est l'ajout d'une troisième molette de commande à gauche du viseur de l'appareil photo. Cela permet un comportement par défaut qui place les commandes d'exposition clés, la vitesse d'obturation et l'ouverture, sur les deux molettes de commande principales et l'ISO sur la nouvelle molette de gauche, donnant un accès immédiat à tous les paramètres photographiques fondamentaux.

L'autre modification vraiment évidente est que la série de trois boutons (Play, Fn, Menu) a été déplacée vers le côté droit de l'écran arrière, de sorte qu'une conception d'écran inclinable puisse être mise en œuvre sans conflit entre l'écran et l'écran. boutons.

L'interrupteur marche/arrêt situé à gauche de la caméra a été remplacé par un bouton que l'on maintient enfoncé pour réactiver la caméra. Celui-ci est entouré d'un indicateur LED qui s'allume en vert lorsque la caméra est en charge, clignote en blanc lorsque la caméra est en mode veille et reste constamment allumé en blanc lorsque la caméra est éveillée.

Malgré l'écran articulé, le SL3 continue d'offrir l'indice de protection IP54 contre l'eau et la poussière comme son prédécesseur.

Il dispose d'un viseur de 5,76 millions de points (1 600 x 1 200 pixels) avec un grossissement de 0,76x pouvant fonctionner jusqu'à 120 ips et d'un écran arrière de 2,33 millions de points (1 080 x 720 pixels) qui s'incline vers le haut ou vers le bas.

Interface

Là où le SL3 se démarque, c'est dans son interface utilisateur (UI). Leica a travaillé sur des variantes d'une interface tactile depuis son premier appareil photo à monture L, le Leica T (assez longtemps pour que la monture s'appelle encore la monture en T à ce moment-là). L'interface utilisateur du SL3 n'est pas aussi radicale que celle de son prédécesseur APS-C, mais elle semble toujours assez innovante par rapport à la plupart des appareils photo.

Le principal moyen d’interagir avec la caméra consiste à utiliser les trois molettes de commande, comme on peut s’y attendre. Leurs fonctions peuvent être reconfigurées pour chacun des modes d'exposition de l'appareil photo mais avec le choix d'une seconde configuration si vous utilisez des objectifs M adaptés (ex : si vous utilisez un objectif avec bague d'ouverture, vous pouvez choisir de ne pas attribuer de molette sur la valeur d'ouverture).

La plupart des autres paramètres de l'appareil photo sont ajustés via son menu de paramètres tactile, avec un système de menu relativement peu profond derrière celui-ci. Maintenir votre doigt sur l'un des boutons à l'écran vous permet de personnaliser sa fonction (les paramètres d'exposition et ISO ne peuvent pas être réutilisés).

Balayez vers la gauche et les paramètres photo cèdent la place aux paramètres vidéo et au surlignage jaune (reflétant la palette de couleurs des échelles de distance sur les objectifs Cine de Leica).

Le panneau des paramètres affiche soit les paramètres des images fixes, soit, si vous faites glisser un doigt sur l'écran, les paramètres vidéo. L'écran des paramètres et les menus ont des indicateurs rouges lorsque vous êtes en mode photo et jaunes pour indiquer le mode vidéo.

Les affichages en direct de la caméra peuvent également être personnalisés, avec le choix des paramètres qui apparaissent à l'écran et si l'écran est réorganisé pour une orientation portrait. Jusqu'à six banques de préréglages incluant la personnalisation des boutons et de l'écran peuvent être nommées, enregistrées et exportées, afin que vous puissiez rapidement configurer la caméra selon votre méthode de travail préférée.

Le menu comprend des bascules tactiles, ce qui signifie que vous n'avez pas besoin d'un écran séparé pour les choix binaires. Sur cet écran, vous pouvez limiter les options disponibles lorsque vous personnalisez l'action du bouton Fn, pour accélérer l'opération.

Les menus eux-mêmes incluent des touches intéressantes telles que des interrupteurs à bascule pour les paramètres marche/arrêt, de sorte que vous n'avez pas besoin d'aller dans un niveau plus profond des menus juste pour activer et désactiver les paramètres. Vous pouvez également réduire la liste des paramètres pouvant être attribués aux boutons, pour accélérer la sélection.

De plus, la caméra vous permet de définir jusqu'à quatre préréglages d'assistants de capture (grilles, niveaux, avertissements de surbrillance, etc.). L'appareil photo utilisera le dernier préréglage que vous avez utilisé et conservera des paramètres distincts pour la capture et la lecture.

Batterie

Le SL3 utilise une nouvelle batterie BP-SCL6 plus puissante qui offre désormais une capacité de 15,8 Wh (au lieu de 14,4). L'appareil photo est toujours compatible avec les anciennes batteries BP-SCL4 mais certaines fonctions vidéo ne sont disponibles qu'avec la version la plus récente. La caméra est évaluée à un chiffre plutôt bas de 320 prises de vue par charge selon la norme CIPA. Mais Leica affirme qu'il produira 1 350 prises de vue par charge si la fonction d'arrêt automatique de l'appareil photo est utilisée toutes les 50 prises de vue, au lieu des 10 de la norme, ce qui donne un aperçu de la raison pour laquelle la norme CIPA a tendance à sous-estimer considérablement l'utilisation réelle de la plupart des gens.

Une batterie factice alimentée en courant continu est disponible, permettant à la caméra d'être alimentée via USB-C pendant des périodes prolongées et sans occuper la prise USB-C de la caméra.


Premières impressions

Par Richard Butler

Le Leica SL3 est un appareil photo intéressant, apportant pour la première fois le capteur et de nombreux développements des modèles M11 récents à la monture L. Le boîtier est sensiblement plus petit sans sacrifier la solidité ou la cohérence de l’apparence des caméras existantes.

La réduction de taille et la contribution accrue du partenariat technologique de Leica avec Panasonic ne signifie pas que le SL3 est simplement un DC-S5 II rebadgé. La disposition à trois cadrans le distingue à la fois du Panasonic et des modèles SL existants, et cela semble informatif quant à l'intention de l'appareil photo.

C'est cette concentration sur les fondamentaux, et la refonte du retour aux sources qui y a conduit, qui ressort du SL3. Le reste de ses spécifications ne sont pas particulièrement différents de ceux de la plupart de ses pairs, mais la façon dont il fonctionne l'est.

L'interface du SL3 ne sera pas familière à presque tout le monde au début, dans la mesure où elle ne ressemble pas particulièrement au comportement de la plupart des appareils photo que nous avons rencontrés. Mais c'est peut-être le bon moment pour nous rappeler que, même si le mot est souvent utilisé, presque aucun aspect du fonctionnement de l'appareil photo n'est littéralement « intuitif ». Vous ne savez pas comment utiliser les appareils photo d'une autre marque parce que c'est naturellement évident, vous le faites parce qu'ils se comportent comme quelque chose que vous avez appris. Et nos premières impressions sont que l'interface du SL3, bien que peu familière, est simple, judicieusement organisée et devrait être rapide à apprendre.

Leica affirme avoir repensé chacune des icônes de l'appareil photo et est même allé jusqu'à adopter une nouvelle police de caractères pour ses menus, mais ce ne sont que les signifiants extérieurs d'une approche assez « de base » pour repenser le fonctionnement d'un appareil photo.

Nous pensons que nous trouverons quelques bizarreries et bizarreries, au fur et à mesure que nous l'utiliserons jour après jour, mais dans un paysage d'appareils photo qui peuvent souvent sembler et se sentir interchangeables, avec seulement des choix d'objectifs pour les distinguer, c'est intéressant de rencontrer une caméra qui essaie de faire quelque chose de différent. Et, fidèle à la réputation de son fabricant, le SL3 semble chercher un moyen de fabriquer un appareil photo axé sur les principes fondamentaux de la photographie.

Cela dit, il est difficile de ne pas remarquer que le SL3 coûte environ 80 % de plus que l'excellent a7R V de Sony, qui dispose également d'un capteur CMOS BSI à double gain de conversion de 60 MP. Et c'est une prime importante à payer pour une interface innovante. Ainsi, la sagesse de choisir le SL3 peut dépendre de votre confiance dans la qualité des objectifs Leica, ce qui signifie que la décision revient essentiellement au choix de l'objectif.

Galerie d'échantillons

Veuillez ne reproduire aucune de ces images sur un site Web ou dans toute newsletter/magazine sans autorisation préalable (voir notre page de droits d'auteur). Nous mettons les originaux à la disposition des utilisateurs privés pour qu'ils puissent les télécharger sur leurs propres machines pour un examen personnel ou une impression (en conjonction avec cette revue) ; nous le faisons de bonne foi, alors n’en abusez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *