Le support Lee Filters Nikkor Z 14-24 f2.8 S est rapide et facile à installer sur l’objectif et la bague de compression se resserre bien pour une sensation de sécurité.

Il ne faut que quelques secondes pour monter les filtres dans les cadres fournis, cependant, comme d’habitude, il y a du chic.

Avec l’avant du cadre face à vous afin que vous puissiez voir le grand lettrage LEE dans l’onglet en haut, faites glisser le bas du filtre dans le bas du cadre. Soulevez ensuite le haut du filtre et enclenchez-le dans le cadre. Faites l’inverse pour retirer le cadre.

Une fois qu’ils sont dans leur cadre, les filtres sont plus faciles à manipuler et il y a moins de risques que la normale de laisser des empreintes digitales dessus.

C’est une meilleure façon de se réveiller avec des filtres, mais malheureusement, les montures ne rentrent pas dans le support Lee100 standard, vous devrez donc retirer les filtres pour les utiliser sur d’autres objectifs.

Dans le cadre, les filtres glissent facilement et en douceur dans le support et il y a une butée qui vous empêche de les pousser trop loin.

Lee Filters produit désormais le Foamless Little Stopper (6EV ND) et le Foamless Big Stopper (10EV) qui sont spécialement conçus pour être utilisés avec le support Nikkor Z 14-24 f2.8 S.

Ceux-ci s’adapteront dans le support standard mais il existe un risque de fuite de lumière sur les côtés du filtre, ce qui signifie qu’il est préférable d’utiliser les bouchons avec de la mousse dans le support standard.

J’ai essayé d’utiliser un Big Stopper standard (c’est-à-dire avec de la mousse) dans le support Nikkor Z 14-24 f2.8 S et la mousse empiète sur l’image aux distances focales les plus courtes.

L’utilisation du support Nikkor Z 14-24 f2.8 S avec le petit bouchon sans mousse introduit un certain vignettage, en particulier au point 14 mm, mais il est facilement géré à l’aide du contrôle de vignetage d’Adobe CameraRaw.

Augmenter la luminosité des coins entre +2 et +4 règle généralement ce problème, bien que le degré d’ombrage des coins soit une question de goût.